FNE-Formation 2021 : Nouvelles règles de prise en charge

Le Dispositif FNE-Formation revient en 2021

Vous êtes au chômage partiel et souhaitez transformer cette période en opportunité développer vos compétences ? Bénéficiez d'une formation prise en charge à 100% par l'Etat.

Quels bénéficiaires ?

1 – Toutes les entreprises (ou établissements relevant du Code du Travail), impactées par la crise sanitaire :

  • Activité Partielle
  • Activité Partielle de Longue Durée (APLD)
  • Entreprises en difficulté (baisse d’activité, réorganisation, mutation…)
  • L’aide varie en fonction de la taille de l’entreprise, favorisant les plus petites, et sa situation (en AP, APLD ou en difficulté)

2 – Tous les salariés de ces entreprises sont concernés :

  • Qu’ils soient eux-mêmes placés en activité partielle ou non.
  • Sont exclus ceux en contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation.
  • Les formations peuvent donc associer salariés placés en activité partielle et ceux qui ne le sont pas.

Quelles formations ?

Toutes les formations restent éligibles mais l’accent est mis sur des parcours de formation structurés centrés sur un réel développement des compétences.

1 – Toutes les actions de formation : 

  • Quel qu’en soit le domaine concerné, la durée, la modalité, VAE ou bilan de compétences.
  • Sont exclues les formations obligatoires liées à la sécurité et les formations par apprentissage ou par alternance.
  • Délivrées par un organisme de formation répondant aux critères Qualité : Datadock, Qualiopi ou CNEFOP

2 – Parcours structuré :

  • Séquences de formation, positionnement pédagogique, évaluation et accompagnement de la personne.
  • Présentiel, distanciel, formation en situation de travail…
  • Ne peuvent excéder 12 mois.

3 – Ces parcours de formation peuvent prendre différentes formes :

  • Parcours compétences spécifiques contexte Covid-19 pour accompagner les évolutions de l’entreprise : nouveaux marchés, nouvelles techniques de commercialisation, nouveaux modes d’organisation et de gestion (travail collaboratif renforcé, travail à distance, connaissances pluridisciplinaires, nouveaux process des fonctions support …)
  • Parcours anticipation des mutations(notamment transitions numérique et écologique)
  • Parcours certifiant donnant accès à un diplôme, un titre professionnel, un certificat de qualification professionnelle, des compétences socles (CléA) et pouvant le cas échéant intégrer la VAE.
  • Parcours reconversion pour permettre à un salarié de changer de métier, d’entreprise ou de secteur (bilan de compétences).

Quelle prise en charge ?

La prise en charge varie en fonction de la taille de l’entreprise et de sa situation (AP, APLD, difficulté)

Comment en bénéficier ?

Rien de plus simple, contactez-nous pour être accompagné dans vos démarches !